Huile essentielle de géranium

Géranium rosat ou pelargonium graveolensIl s'agit plus exactement de géranium rosat, pelargonium graveolens. Cette plante originaire d'Afrique du Sud fait partie de la famille des géraniacées. Ce sont ses feuilles qui sont distillées. Ses chémotypes sont le monoterpénols et les esters terpéniques, de sorte que l'on retrouve du citronellol, du géraniol, du formiate de citronellyle et du formiate de géranyle parmi ses constituants biochimiques.
Elle s'utilise par voie orale et voie cutanée.
Classer par
Huile Essentielle Bio Géranium Phytosun Arôms 5mlHuile Essentielle Bio Géranium Phytosun Arôms 5ml
Pelargonium graveolens...
5€90
Huile Essentielle Géranium Bio Puressentiel 5mlHuile Essentielle Géranium Bio Puressentiel 5ml
Pelargonium x asperum...
6€20
Agriculture biologique
Huile essentielle géranium rosat bio Dr Valnet 10mlHuile essentielle géranium rosat bio Dr Valnet 10ml
4 étoiles
Pelargonium graveolens...
10€50
Agriculture biologique

La petite recette à l'huile essentielle de géranium

Oranges et pamplemousses en gelée, crème au géranium rosat

Pour 4 personnes :
4 oranges
2 pamplemousses roses
4 feuilles de gélatine
75 g de sucre
15 cl de crème fleurette
1 goutte d'huile essentielle de petitgrain
1 goutte d'huile essentielle de géranium

Pelez les oranges et les pamplemousses à vif au-dessus d'un bol pour en recueillir le jus et détaillez-les en quartiers en ôtant la membrane.
Faites tremper la gélatine dans de l'eau froide. Prélevez un verre de jus d'agrumes et portez-le à ébullition. Hors du feu, ajoutez la gélatine égouttée, l'huile essentielle de petitgrain et le sucre. Mélangez jusqu'à ce que la gélatine soit fondue.
Disposez les quartiers d'agrumes dans un joli saladier ou bien des coupelles et ajoutez la gelée. Laissez prendre au frais pendant 4 heures minimum.
Au moment de servir, fouettez la crème avec la goutte de géranium rosat et servez-la à part.

Source : Le Foll Nathalie, Da Costa Béatrice, Saveurs et bien-être, la cuisine aux huiles essentielles, éditions Filipacchi, 2005