PANIER

Votre panier est vide

Profitez vite de la livraison gratuite à domicile dès 40€ d'achat!
Santé naturelle, beauté, bien-être

Ma trousse aroma pour l’hiver

Aromathérapie Hiver

Quand le froid attaque, les plantes contre-attaquent !

Ces 4 huiles essentielles ont toute leur place dans votre trousse aroma pour l'hiver :

Cyprès (Cupressus sempervirens)

Huile essentielle de cypres

Principaux constituants biochimiques : Monoterpènes : α-piène, delta-3-carène | Monoterpénols : cédrol
Organe distillé : rameaux feuillés

Le cyprès de Provence est un conifère des régions méditerranéennes mesurant entre 5 et 18 mètres. Haut et fin, cet arbre est un incontournable des paysages des régions du sud de la France et de l’Italie. 



Usage interne :
 

1 à 2 gouttes sur un sucre ou dans une cuillerée à café de miel, 2 à 3 fois par jour.

En massage : 
100 gouttes diluées dans 100 ml d’huile végétale.

Dans le bain : 
20 gouttes diluées dans une base pour bain.

Contre-indications : 
En cas de cancer hormono-dépendant. Déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes. Ne pas utiliser de manière prolongée sans avis médical.

 

Eucalyptus radié (eucalyptus radiata)

Huile essentielle eucalyptus radié

Principaux constituants biochimiques : Oxydes terpéniques : 1-8 cinéole | Monoterpénols : α-terpineol
Organe distillé : feuilles

Originaire d’Australie et d’Afrique du Sud, l’eucalyptus radié est un petit ou grand arbrisseau appréciant les sols drainés des hauteurs subtropicales. Les aborigènes d’Australie utilisent les feuilles fraîches pour panser leurs plaies. D’autres habitants du lointain continent en raffolent pour un autre usage : il s’agit bien entendu des koalas, fin gourmets de ces fines feuilles alongées !   

Usage interne :
1 à 2 gouttes sur un sucre ou dans une cuillerée à café de miel, 2 à 3 fois par jour.

En massage :
100 gouttes diluées dans 100 ml d’huile végétale.

Dans le bain :
20 gouttes diluées dans une base pour bain.

En inhalation :
2 gouttes dans un bol d’eau bouillante / inhalation sèche : 1 à 2 gouttes sur un mouchoir.

En diffusion dans l’air ambiant :
quelques gouttes dans un diffuseur d’arômes.

Contre-indications :
Déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes.

Myrte (Myrtus communis cineoliferum)

Huile essentielle de myrte

Principaux constituants biochimiques : Oxydes terpéniques : 1-8 cinéole.
Organe distillé : feuilles

Le myrte est un arbuste de maquis, principalement présent dans le pourtour méditerranéen. Mesurant entre 2 et 3 mètre, il arbore un port buissonnant et parfumé.  


Usage interne :

1 à 2 gouttes sur un sucre ou dans une cuillerée à café de miel, 2 à 3 fois par jour.

En massage :
100 gouttes diluées dans 100 ml d’huile végétale.

Dans le bain :
20 gouttes diluées dans une base pour bain.

En inhalation :
2 gouttes dans un bol d’eau bouillante.

En diffusion dans l’air ambiant :
quelques gouttes dans un diffuseur d’arômes.

Contre-indications :
Déconseillée pendant la grossesse. Déconseillée aux enfants de moins de 6 ans. 

Ravintsara (Cinnamomum camphora cineoliferum)

Huile essentielle Ravintsara

Principaux constituants biochimiques : Oxydes terpéniques : 1-8 cinéol et pas de camphre malgré son nom latin | Alcools terpéniques : terpinéol | Terpènes : pinènes
Organe distillé : feuilles


Originaire de Madagascar, son nom signifie en malgache “feuille bonne à tout” ou “arbre aux bonnes feuilles”. L’arbre touffu, se plaisant dans les zones humides et ensoleillées, mesure généralement entre 5 et 8 mètres. 

Usage interne :
1 à 2 gouttes sur un sucre ou dans une cuillerée à café de miel, 2 à 3 fois par jour.

En massage :
100 gouttes diluées dans 100 ml d’huile végétale.

Dans le bain :
20 gouttes diluées dans une base pour bain.

En inhalation :
2 gouttes dans un bol d’eau bouillante

En diffusion dans l’air ambiant :
quelques gouttes dans un diffuseur d’arômes.

Contre-indications :
Ne pas utiliser pure sur la peau. Ne pas utiliser chez la femme enceinte durant les 3 premiers mois. 

ATTENTION : Ne pas utiliser chez des personnes allergiques. Pour les femmes enceintes ou allaitantes et les bébés et les enfants, vous renseigner auprès d’un spécialiste car il existe des contre-indications et des dosages adaptés.

Date de mise à jour : mardi 16 octobre 2018 par Alexandre Autrou