PANIER

Votre panier est vide

Profitez vite de la livraison offerte* dès 45€

* France métropolitaine.

Les règles d’hygiène indispensables pour préparer des cosmétiques maison

Règles d'hygiène à respecter pour les cosmétiques maison

Créer ses produits de cosmétiques maison permet d’éliminer un grand nombre de produits dans sa salle de bain et de réutiliser les récipients à sa guise ! C’est également un moment d’amusement, ludique et de détente. Néanmoins, il ne faut pas oublier de respecter un certain nombre de règles d’hygiène et de précautions pour éviter le risque de contamination de vos préparations par des micro-organismes. Pour cela, nous vous avons détaillé l’ensemble des pratiques à suivre avant, pendant et après vos préparations. 

Pourquoi respecter une bonne hygiène pour ses cosmétiques maison ?

Les préparations comprenant une phase aqueuse sont très sensibles au développement de bactéries et de moisissures. Une phase aqueuse permet d’obtenir des produits hydratants, légers et frais et se caractérise par l’ajout d’ingrédients tels que de l’eau, des hydrolats ou encore du gel d’aloe vera. 
Par ailleurs, les préparations comme les huiles ou les baumes ne sont pas sujets au développement de bactéries et de moisissures mais peuvent s’oxyder et rancir. 

Cette détérioration du produit va alors entraîner des conséquences non souhaitables comme des irritations, des boutons, des rougeurs sur votre peau ou pire vous envoyer chez le médecin ! 

Précautions à prendre et règles d’hygiène à suivre pour la cosmétique DIY

Il est nécessaire d’adopter une méthode rigoureuse ainsi que d’avoir un matériel de fabrication parfaitement propre.

Avant la fabrication : nettoyage du matériel

La première étape qui peut paraître anodine mais qui est indispensable est le lavage de vos mains et de vos poignets. 

Puis, il est nécessaire de nettoyer et de désinfecter l’ensemble de vos contenants cosmétiques ainsi que le matériel de fabrication que vous allez utiliser.

Plastique & inox : nettoyage et désinfection

Nettoyez vos ustensiles ou récipients en plastique ou en inox avec de l’eau chaude et du savon. Désinfectez ensuite à l’aide d’un peu d’alcool de pharmacie à 70°. Séchez ensuite à l’air libre sur une surface (bien évidemment nettoyée) ou avec une serviette propre.

Verre : stérilisation

Avant d’utiliser pour la première fois votre contenant en verre, il est nécessaire de le stériliser en le plongeant doucement dans une casserole d’eau bouillante. Laissez une dizaine de minutes puis retirez-le et laissez-le sécher. Répétez ensuite ce procédé dès que vous souhaitez laver votre récipient en verre. 
Puis lorsque que votre matériel de fabrication est parfaitement propre, nettoyez votre zone de travail sur laquelle vous allez effectuer votre préparation. Pour cela, utilisez un torchon propre imbibé d’alcool à 70°. Attendez que l’alcool s’évapore avant de commencer.

Pendant la fabrication : protection contre les contaminations  

DIY : portez des gants

Afin de ne pas contaminer les accessoires que vous venez de désinfecter et même si vos mains sont propres, il vous faut impérativement porter des gants. En effet, il est déconseillé de toucher vos matières premières avec les doigts ; utilisez plutôt des accessoires comme des pipettes, des doseuses ou des cuillères par exemple.

De plus, porter des gants permet de protéger vos mains de produits potentiellement irritants, même si le risque allergisant est faible.

Enfin, certaines phases ou matière premières nécessitent parfois d’être chauffées à des températures importantes. Pour éviter tous risques de brûlure, il est conseillé de porter des gants et des lunettes de protection.

DIY : portez un masque

Pour éviter tout contact et protéger l’ensemble de vos muqueuses des irritations ou inconforts mais aussi pour protéger les ingrédients d’une contamination, il est nécessaire de porter un masque chirurgical.

DIY : attachez-vous les cheveux

Bien attacher ses cheveux avant la préparation pour éviter de les toucher ou d’en faire tomber dans votre fabrication.

Produit à base d’eau

Si dans votre préparation vous êtes amené à utiliser l’eau comme ingrédient, il est préférable d’utiliser un hydrolat pur, de l’eau distillée, de l’eau déminéralisée ou de l’eau de source afin de diminuer les risques de contamination bactérienne. Vous pouvez néanmoins utiliser l’eau du robinet mais à condition de la filtrer et de la faire bouillir au préalable pour réduire efficacement les résidus de chlore et de calcaire.

Après la fabrication : respect de la propreté et manipulation hygiénique

Conservation des cosmétiques fabriqués

Après la fabrication finie, il vous faut conserver vos préparations dans un environnement frais (en dessous de 20°), à l’abri de l’humidité, de la lumière et de toute variation de température. Les préparations qui contiennent de l’eau sont d’ailleurs à placer au frigo puisque celles-ci sont plus sensibles aux facteurs extérieurs. 

Pour savoir comment conserver vos produits faits maison de façon optimale vous pouvez consulter ce lien. Par ailleurs, si vous apercevez la formation de moisissure, une odeur désagréable, un changement de couleur ou de texture, n’hésitez pas et jetez votre préparation. 

Conditionnement

Pour conditionner vos produits il vous faut adopter des contenants cosmétiques adaptés. En effet, un produit mal conditionné pourra augmenter les risques de contaminations. De plus, il est conseillé de bien remplir les contenants pour qu’il y ait le moins d’air possible car l’air favorise l’oxydation. Nous vous expliquons en détail dans cet article comment choisir le contenant adapté pour chaque cosmétique ?

Utilisation des soins 

Avant d’utiliser votre préparation cosmétique, veuillez procéder à un test cutané pour éviter les réactions allergiques. Appliquez sur le creux de votre coude le produit pendant 24 heures. Si une réaction apparaît comme des rougeurs, des picotements, irritations, gonflements, boutons, etc, n'utilisez pas le produit.
Puis lorsque vous voulez prélever vos produits, évitez de toucher vos préparations avec vos mains et adoptez des flacons pompes ou utiliser une spatule.

Réutilisation des contenants cosmétiques

Lorsque vous souhaitez enlever le gras de vos contenants où il y avait des beurres ou des huiles, il vous suffit de le nettoyer avec du produit vaisselle et de frotter. Puis, effectuez les mêmes étapes que citées précédemment en désinfectant si c’est un contenant en plastique ou en le mettant dans de l’eau bouillante si c’est du verre. 

Après avoir suivi ces règles d’hygiène, vous pouvez vous référer à l’article comment éviter le gâchis en cosmétique DIY. Vous trouverez des conseils et astuces pour réutiliser vos ingrédients à bon escient. 

Date de mise à jour : mercredi 10 août 2022 par Alexandre Autrou