PANIER

Votre panier est vide

Profitez vite de la livraison offerte* dès 45€

* France métropolitaine.

Santé naturelle, beauté, bien-être

Quelle routine beauté pour traiter l’acné ?

Ma routine contre l'acné

Peau grasse, points noirs, boutons rouges… que l’on ait 15 ou 25 ans, on supporte difficilement d’avoir de l’acné. Cette maladie de peau en plus d’être visible, peut s’infecter et être douloureuse. Pour améliorer son aspect et réduire le risque d’inflammation, le choix des cosmétiques est très important. Matin et soir, appliquez votre routine beauté anti-acné !

L’acné à la loupe

L’acné touche 70 % des adolescents avec une préférence marquée pour les garçons. Cette dermatose est souvent difficile à gérer sur le plan émotionnel, car elle survient à un âge où on a déjà du mal à accepter son corps. 

Le sébum contribue à protéger la peau du dessèchement et des agressions extérieures, mais dans le cas de l’acné, il est produit en excès. Il est sécrété par les glandes sébacées dans le follicule pileux. En surface, des comédons se forment. Ils apparaissent sous forme de points noirs au niveau des pores ou sous forme de boutons (papules) qui obstruent complètement le follicule pileux. On parle d’acné rétentionnelle. 

Quand une inflammation se produit au niveau des comédons, on dit alors que l’acné est inflammatoire. Elle s’accompagne de pustules (des boutons emplis de pus) ou de kystes enfouis dans le derme et souvent douloureux. Ce phénomène est dû au trop grand développement d’une bactérie qui se nourrit de sébum : Propionibacterium acnes. Dans ce cas, une surinfection par d’autres micro-organismes présents sur l’épiderme est aussi possible. 

L’acné se résorbe d’elle-même entre 20 et 25 ans dans 90 % des cas, mais laisse parfois des cicatrices, en particulier dans le cas d’une acné inflammatoire. 

Plusieurs types d’acné

L’acné qui touche les adolescents et les jeunes adultes est appelée acné juvénile. Elle est due au changement hormonal qui survient naturellement à la puberté. 

On sait néanmoins que certains facteurs favorisent son apparition comme une prédisposition génétique, une transpiration excessive et l’utilisation de cosmétiques inadaptés. 

Une peau acnéique peut adopter des formes rares, mais plus graves : 

  • L’acné conglobata (ou nodulo-kystique) est de nature inflammatoire et s’étend sur le torse et le dos.
  • L’acné fulminans est également très étendue et s’accompagne de fièvre et de douleurs articulaires. 

Il existe aussi des acnés qui ne sont pas liées à la puberté. C’est le cas de l’acné médicamenteuse, favorisée par la prise de certains traitements : pilule contraceptive, immunosuppresseurs, antibiotiques, antiépileptiques, antidépresseurs… 

Le traitement de l’acné juvénile

Une consultation médicale permet d’établir si l’acné juvénile est légère, modérée ou sévère. 

Pour en juger, le médecin prend en compte différents critères : 

  • Nature de l’acné : rétentionnelle, inflammatoire ou mixte
  • Répartition : étendue sur plus de la moitié du visage, présence sur le torse…
  • Durée : poussées occasionnelles ou évolution prolongée
  • Impact psychologique : répercussion de l’acné sur le moral du patient 

En fonction de son diagnostic, il aura recours ou non à un traitement médicamenteux : du gluconate de zinc, des antibiotiques ou encore de l’isotrétinoïne qui a néanmoins fait l’objet de mises en garde. À noter que les formes sévères augmentent le risque de cicatrices. Pour les formes légères à modérées, un traitement local à appliquer sur la peau peut suffire. 

La routine beauté pour une peau acnéique

Assainir, assécher, cicatriser : voici la formule magique pour traiter l’acné naturellement ! Quelques gestes simples permettent de l’appliquer au quotidien. 

Le nettoyage du matin

Lorsqu’on a de l’acné, il faut purifier sa peau sans l’agresser. Au réveil, on recommande l’usage d’un nettoyant doux pour peau grasse. Cela peut être un pain dermatologique sans savon et hypoallergénique ou un gel moussant spécialement conçu pour les peaux acnéiques. Il désincruste les pores et contient des principes actifs assainissants pour prévenir les risques d’infection. Il est important de bien rincer le produit choisi et de sécher sa peau avec délicatesse en la tamponnant avec une serviette. Ensuite, une ou deux pulvérisations d’eau thermale ont un effet apaisant.  

Acné et rasage

Si vous vous rasez, c’est à ce moment qu’il faut le faire : juste après le nettoyage du visage pour des raisons d’hygiène et pour assouplir la peau. La lame du rasoir doit être propre. Pour le gel, préférez les formules sans alcool pour peaux sensibles. Elles sont généralement enrichies en principes actifs nourrissants comme l’aloe vera. Rincez soigneusement la mousse à raser et terminez par de l’eau froide pour resserrer les pores. 

L’hydratation de la peau grasse

Même si une peau acnéique est grasse, il est important de bien l’hydrater. Cela l’aide à réguler sa production de sébum. Une crème ou un fluide léger suffisent, mais il faut s’assurer que le produit soit non comédogène. Des silicones et huiles minérales présents dans les cosmétiques peuvent en effet boucher les pores. L’hygiène est essentielle dans le traitement de l’acné pour éviter les infections cutanées. La crème hydratante doit donc toujours être appliquée sur une peau nettoyée et avec des mains propres. 

Le cas du maquillage des imperfections de la peau 

Dans la mesure du possible, laissez respirer votre peau et évitez l’excès de maquillage. Si vous voulez absolument masquer vos boutons, optez pour un fond de teint non comédogène. Il existe aussi des sticks correcteurs anti-imperfections pour cibler les boutons les plus voyants avant l’application du maquillage. Pour un teint éclatant sans aspect trop brillant, vous pouvez aussi vous tourner vers des feuilles matifiantes. Il en existe des versions très naturelles à base de thé vert. Un dernier conseil : nettoyez vos pinceaux de maquillage une fois par semaine. 

Le nettoyage du soir

Sans maquillage en journée, une eau micellaire appliquée à l’aide d’un coton est un gain de temps, car elle ne nécessite pas de rinçage. Sinon il est tout à fait possible d’utiliser le même soin nettoyant que le matin. Si cela ne suffit pas à enlever les traces de maquillage, appliquez une huile végétale avant le nettoyage. Les corps gras aident à éliminer les impuretés en douceur. L’huile de jojoba est idéale, car elle est très nourrissante et non comédogène. 

Le soin hydratant de nuit

Afin de restaurer le film protecteur de l’épiderme après le nettoyage du soir, il est important de réhydrater sa peau. Les soins hydratants spécialement conçus pour l’acné sont souvent enrichis en agents assainissants. L’effet matifiant ou lissant de certains sérums a plus d’importance pour une application le matin. En complément, un soin asséchant localisé peut être utilisé sur les boutons matin et soir. 

Un soin pour les cicatrices d'acné 

Certaines crèmes pour l’acné contiennent déjà des actifs cicatrisants, c’est en principe le cas des soins anti-imperfections. Si cela n’est pas précisé sur l’emballage, vous pouvez traiter localement vos plaies causées par l’acné avec des soins cicatrisants à base d’acide hyaluronique, de calendula ou encore de miel.

Soins hebdomadaires pour la peau grasse

Un masque purifiant une fois par semaine nettoie la peau en profondeur. Les adeptes du 100 % naturel peuvent se tourner sans risque vers l’argile. On préfère l’argile rose à l’argile verte, car elle prend aussi soin des peaux sensibles. Avant cela, l’utilisation d’un gommage doux élimine les peaux mortes et lisse la peau. Comme toujours, après avoir purifié la peau, on n’oublie surtout pas de l’hydrater. Autrement, ces soins risquent de déclencher une production importante de sébum et donc une poussée d’acné.

La protection solaire

Pour les peaux acnéiques, le soleil est un piège à éviter. Il semble diminuer l’acné sur le moment, mais il provoque des éruptions cutanées plusieurs jours ou semaines après y avoir été exposé. Les UV favorisent également la coloration des cicatrices et peuvent réagir avec les soins anti-acné. Durant l’été, restez donc vigilant et utilisez au minimum une protection solaire d’indice 30

Patientez et laissez la cosmétique agir.

C’est le meilleur conseil que l’on puisse vous donner ! Les soins pour l’acné éliminent l’excès de sébum sans agresser la peau. En triturant vos boutons, vous risquez de causer une inflammation et des cicatrices. Programmez également des moments de détente. Les études sur le stress se multiplient, car il stimulerait l’activité des glandes sébacées… 

Source : 

Les mesures d’hygiène en cas d’acné. (s. d.). VIDAL. Consulté le 15 novembre 2021

Date de mise à jour : lundi 06 décembre 2021 par Alexandre Autrou