PANIER

Votre panier est vide

Profitez vite de la livraison offerte* dès 49€

* France métropolitaine.

Propolis verte, blanche, brune, noire... Dietaroma

Dietaroma

Initialement, la propolis sert aux abeilles à créer un environnement défavorable au développement des bactéries, microbes et moisissures. On pense donc traditionnellement que la propolis constituerait une puissante protection antibactérienne, antiseptique et anti-infectieuse et permettrait de combattre champignons, virus et toutes autres maladies bactériennes.
D'après des recherches, la composition de la propolis stimulerait la synthèse d’anticorps et améliorerait ainsi le système immunitaire. On la pense donc très utile pour prévenir et stopper les infections telles que les bronchites, rhume, grippe, mais aussi les infections urinaires.
La propolis est aussi utilisée pour soulager les articulations et pour lutter contre le vieillissement prématuré des cellules.
C'est aussi un merveilleux cicatrisant externe, idéal les plaies, brûlures, crevasses.
La propolis aux nombreuses propriétés est un complément alimentaire naturel complet, parfait pour la saison hivernale.

Dietaroma
Décor nature

La propolis, colmater la ruche... et les plaies ?

Chez les abeilles, entre autres usages, la propolis sert de mortier pour la ruche et permet de façonner la structure de celle-ci. Colmatant les fissures et lissant les parois intérieures de la ruche, la propolis est utilisée comme isolant et barrière contre les bactéries. On a également découvert que les animaux intrus morts, trop gros pour être évacuées par les frêles abeilles, sont embaumés par ces dernières à l'aide de propolis afin de stopper leur décomposition. 
Chez l'Homme, la propolis est utilisée depuis l'Antiquité. C'est de la propolis que les embaumeurs égyptiens utilisaient pour la préparation des corps à momifier. Aujourd'hui, nous constatons l'incroyable capacité de la propolis à conserver parfaitement un corps ! Sa force de colmatage en a également fait, durant l'Antiquité un excellent pansement naturel. Emportée par les soldats partis au combat, la propolis refermait efficacement les plaies, notamment les blessures causées par des flèches.