PANIER

Votre panier est vide

Profitez vite de la livraison offerte* dès 55€

* France métropolitaine.

Choisir sa crème antirides : quels sont les meilleurs composants ?

Femme avec crème anti-rides

Dans la jungle des produits anti-âge, il est parfois difficile de s’y retrouver. Crèmes au rétinol, au collagène, à l’acide hyaluronique… Vous recherchez une crème antirides efficace ? Découvrez quels sont les composants à privilégier et comment ils agissent sur votre peau.  

Comment une crème antirides pénètre-t-elle la peau ?

Il ne vous est jamais arrivé de douter de l’efficacité d’une crème antirides ? Cela n’a rien de surprenant. En effet, sa composition et même son mécanisme d’absorption cutanée nous paraissent souvent un peu flous. 

Si certains cosmétiques comme le maquillage ont plutôt pour but de rester en surface de la peau, la plupart des crèmes antirides sont étudiées pour la traverser.

La peau est un organe bien plus perméable qu’on le croit. Elle est composée de l’épiderme, avec une couche cornée très fine en surface, et du derme, la partie cachée, qui est plus en profondeur.

Pour nourrir la peau, les cosmétiques ont plusieurs voies de passage possibles :

  • Les follicules pileux : Les cosmétiques peuvent pénétrer la peau facilement grâce aux pores, mais surtout par l’intermédiaire des follicules pileux. On dit qu’ils passent dans le derme par voie trans-folliculaire. 
  • Les membranes des cellules cutanées : Des principes actifs suffisamment petits peuvent directement traverser l’épiderme en passant de cellule en cellule. Pour que cette perméabilité soit possible, ils doivent être hydrophiles (aimer l’eau). Les corps gras seront en effet naturellement repoussés par les membranes cellulaires de la couche cornée. 
  • L’espace entre les cellules : Le passage entre les cellules cutanées est le plus utilisé. Il concerne les actifs qui aiment le gras (cette fois-ci) et non l’eau en raison de la composition du ciment interlipidique qui unit les cellules de l’épiderme entre elles. Une fois arrivés ici, ils peuvent ensuite passer dans le liquide interstitiel du derme. 

Bon à savoir : La peau est recouverte d’un film composé de sébum qui la protège des agressions extérieures (UV, pollution...), et lui donne de l’éclat. L’application d’une crème antirides, et de soins hydratants en général, aide à le restaurer. 

Crème antirides : 9 composants incontournables

Toutes les crèmes antirides ne se valent pas. La plupart d’entre elles sont composées d’agents nourrissants pour assouplir la peau, mais pour être efficaces, elles doivent aussi contenir des principes actifs spécifiques au vieillissement cutané. Quels sont-ils et comment agissent-ils ?

La crème antirides au rétinol : un produit phare

Dans l’univers des soins anti-âge, le rétinol est indétrônable. On le retrouve dans les crèmes antirides depuis plus de 30 ans. 

Dérivé de la vitamine A, il partage ses vertus pour la peau, mais il est mieux toléré qu’elle par les peaux fines, matures ou à tendance sèche.

Le rétinol favorise le renouvellement cellulaire et la production d’élastine, de collagène et d’acide hyaluronique. Ces composants du derme jouent un rôle de soutien de la peau et lui confèrent élasticité et fermeté.

De plus, comme il est légèrement exfoliant, utilisé dans les cosmétiques, il lisse le grain de la peau et estompe les taches pigmentaires liées à l’âge. 

Le collagène raffermissant la peau

Le collagène est une protéine présente en quantité importante dans le derme, mais elle commence à diminuer dès 25 ans. 

Il améliore l’aspect de la peau grâce à sa capacité à retenir l’eau dans les cellules cutanées et il est également réputé pour son effet tenseur qui contribue à redessiner l’ovale du visage. 

Cette protéine fibreuse utilisée dans certaines crèmes anti-âge comble les rides en surface pour  gommer les signes de l’âge. Elle peut être d’origine animale ou provenir d’algues. Il existe aussi des compléments alimentaires au collagène pour la peau qui peuvent êtres utilisés en complément d'une crème..

L’acide hyaluronique repulpant 

L’acide hyaluronique est naturellement présent dans le derme et entre les fibres cutanées. 

C’est un allié du collagène puisqu’il le nourrit et il est capable de retenir jusqu’à 1 000 fois son poids en eau ! Il lutte donc contre la déshydratation de la peau et donne un effet repulpant et lissant. 

C’est un composant utile des crèmes antirides puisque l’acide hyaluronique de la peau diminue avec l’âge. En surface, sa texture particulière est également appréciée pour combler les ridules. 

Il est disponible sous forme naturelle. L’acide hyaluronique végétal est en effet issu de la fermentation du blé. 

Le coenzyme Q10 régénérant

Le coenzyme Q10 ou ubiquinone est une molécule présente dans la peau pour stimuler la production d’énergie au niveau des cellules. Il joue donc un rôle important dans le renouvellement cellulaire. 

Il booste la production de collagène et prévient aussi sa dégradation. Antioxydant, on l’utilise en cosmétologie pour lutter contre le vieillissement cutané, en particulier dans les soins du contour de l'œil où la peau est très fine. 

La vitamine C pour la tonicité du derme

La vitamine C (acide ascorbique) que l’on trouve dans les fruits et légumes est réputée pour son action antifatigue, mais quel rôle joue-t-elle dans les cosmétiques ?

En fait, cette molécule est très intéressante puisqu’en théorie elle participe à la synthèse du collagène, composant qui assure au derme sa fermeté.

Antioxydante, elle peut être utilisée comme conservateur dans une crème antirides avec une majorité d'ingrédients naturels. 

Un autre atout ? Elle rehausse aussi le teint pour un effet bonne mine immédiat.

La vitamine E assouplissante

La vitamine E peut être ajoutée à votre crème antirides sous forme synthétisée ou grâce à des ingrédients qui en sont riches comme l’huile de germe de blé et l’huile d’argan.
  
C’est cet antioxydant naturellement présent dans les huiles végétales qui permet d’éviter le rancissement des huiles. 

La vitamine E est l’alliée des peaux sèches et déshydratées, car elle renforce le film protecteur de la peau et empêche ainsi l'évaporation excessive de l’eau contenue dans les cellules de la couche cornée. 

C’est donc avant tout un actif nourrissant qui assouplit la peau, mais les peaux matures, sujettes à la sécheresse cutanée, en ont souvent bien besoin. 

Les céramides lissants

Cette famille de lipides comble les espaces entre les cellules cutanées à la manière d’un ciment. Elle contribue à rendre l'épiderme moins perméable aux agressions extérieures et à lisser la peau.   

En surface, les céramides forment donc une couche protectrice qui redonne de l’éclat à la peau et empêche sa déshydratation. Ils sont vos alliés en présence de rides superficielles. 

Les céramides d’origine végétale proviennent souvent de l’huile de jojoba ou de tournesol. 

Les acides gras essentiels nourrissants pour la peau

Rassurez-vous, nous parlons toujours de cosmétiques ! En effet, les omégas 3 et 6 ont de vrais bienfaits pour la peau. 

Les omégas 6 constituent en partie les céramides, le ciment de la peau. Ainsi, ils garantissent l’étanchéité de l’épiderme. Les omégas 3 ont, tout comme la vitamine E, une action assouplissante.

L’huile de bourrache, d’onagre et le lait d’ânesse qui en sont riches améliorent donc le confort cutané et l’aspect de l’épiderme.  

Une crème antirides coup d’éclat aux AHA 

Les AHA (alpha-hydroxy-acides) sont les célèbres acides de fruits. On les utilise pour leur action exfoliante. 

Présents en petite quantité dans votre crème antirides, ils aident à éliminer les peaux mortes au quotidien et stimulent le renouvellement des cellules. 

Les AHA sont un composant idéal pour estomper les taches brunes et les irrégularités de la peau. Il illumine le teint et l’unifie.

Quel soin antirides choisir ?

Aucune crème antirides ne contient autant de principes actifs, ils ne pourraient pas tous être ajoutés en quantité suffisamment importante pour être efficaces. Choisissez donc celle qui contient les composants les plus en adéquation avec votre problématique de peau : les AHA pour les taches brunes, le collagène pour la tonicité… 

Les composants qui lissent le grain de peau ou unifient le teint agissent rapidement, mais d’autres ont besoin de plus de temps pour agir. À la manière d’une cure, ne changez pas de crème antirides avant d’avoir terminé votre pot. 
 
En revanche, si vous utilisez votre crème antirides plusieurs mois et que vous avez l’impression qu’elle devient inefficace, c’est que vous avez atteint « l’effet plateau ». Ce phénomène est bien connu des dermatologues. Il survient quand votre peau s’est habituée au composant de la crème et n’y réagit plus. Dans ce cas, la solution est simple, changez de soin en misant sur de nouveaux principes actifs !

Date de mise à jour : Tuesday 29 November 2022