PANIER

Votre panier est vide

Profitez vite de la livraison gratuite à domicile dès 40€ d'achat!
Santé naturelle, beauté, bien-être

Lavande officinale, Aspic ou lavandin : quelles différences ?

Tout bouquet de fleurs renferme un message, à décrypter selon les variétés qui le composent. Si les roses rouges transmettent explicitement l'amour et la passion, la lavande quant à elle signifie que l'on attend une réponse. Des réponses, nous en avons d'ailleurs à vous apporter au sujet de ce fameux or bleu de Provence qu'est la lavande ! Utilisée durant l'Antiquité pour le nettoyage et la désinfection des thermes grecs et romains, la lavande tient son nom du latin « lavare » qui signifie « laver ». Reine de l'aromathérapie, la lavande officinale est un must have de votre pharmacie, mais elle n'est pas la seule. Vous l'avez peut-être remarqué, il existe plusieurs huiles essentielles de lavande. La lavande officinale, la lavande Aspic et le lavandin. Chacune provient d'une espèce d'arbuste différente. D'où viennent-elles ? Comment peut-on les distinguer ? Peut-on les utiliser de manière identique ? Pourquoi certaines sont plus chères que les autres ? Bienvenue dans le monde secret de la petite fleur bleue ou violette qui ne se contente pas de parfumer les placards de nos grands-mères.

La lavande officinale, ou lavande vraie

Noms latins : Lavendula officinalis ou agustifolia ou vera

Principaux constituants biochimiques : Monoterpènols : linalol | Esters : acétate de linalyle.

Distillation : 100 kg de fleurs vont servir à produire 500 à 850 ml d'huile essentielle, par entraînement à la vapeur d'eau. Sa consistance est proche de l'eau, si ce n'est qu'elle peut être légèrement teintée de jaune. Son parfum est léger et très fin.

La lavande officinale est LA lavande par excellence : c'est à elle que l'on doit le charme des paysages de Provence, habillés de champs immenses aux reflets bleutés. Sous-arbrisseau d'une hauteur comprise entre 20 et 70 cm, on la rencontre sur le pourtour méditerranéen et sur les versants ensoleillés des Alpes. La lavande qui pousse en montagne est appelée lavande « fine ». Elle est la plus délicate des lavandes. Sa qualité et sa rareté en font une huile essentielle assez chère.
Largement cultivée dans le sud de la France, c'est la lavande officinale que l'on utilise en parfumerie et cosmétique pour la délicatesse de son parfum. Et ses qualités ne s'arrêtent pas là ! Selon Danièle Festy, auteure de Ma bible des huiles essentielles, la lavande officinale est la reine de l'aromathérapie. Si vous ne devez acheter qu'une huile essentielle, ce doit être elle ! On lui prête un grand nombre de vertus en matière de santé et elle présente également des avantages pour faire fuir les parasites et insectes nuisibles. On apprécie enfin sa capacité à nous relaxer. On lui reconnaît des vertus apaisantes en diffusion ou inhalation. Une idée pour vous relaxer : versez de l'huile de lavande officinale dans l'eau du bain pour vous remettre d'une dure journée ou déposez 1 à 2 gouttes sur la taie de votre oreiller pour favoriser l'endormissement. Bref, rien que pour sa facette zen, la lavande vraie devrait trouver refuge dans toutes les chaumières.

La lavande Aspic

Noms latins : Lavandula spica, lavandula latifolia cineolifera

Principaux constituants biochimiques : Oxydes terpéniques : 1-8 cénole | Monoterpénols : linalol | Monoterpènes | Cétones : camphre.

Distillation : on aura besoin de 100 kg de sommités fleuries pour produire 700 ml d'huile essentielle. Après distillation à la vapeur d'eau, l'huile essentielle de lavande Aspic est un liquide fluide qui tire légèrement sur le jaune pâle. A l'odorat, on retient sa fraîcheur, une odeur d'herbe et aussi des notes camphrées.

La lavande Aspic est un arbuste de moins d'un mètre. D'un violet pâle, ses fleurs apparaissent à la fin du mois d'août et forment des épis au bout de longues tiges. Elle réclame un fort ensoleillement, c'est pourquoi on la rencontre à l'état sauvage dans le sud de la France, en Espagne, au Portugal et au nord de l'Afrique où elle se plaira sur la côte et jusqu'à 80 mètres d'altitude. Peu cultivée, ce n'est pas pour son parfum (qui manque de finesse) que l'on en extrait l'essence, mais pour l'intérêt qu'elle suscite en matière de santé. Cette lavande s'appelle « Aspic », comme la vipère du même nom. On lui aurait effectivement découvert des vertus apaisantes dans les cas de morsures et piqûres d'animaux. Les conseillers en aromathérapie, qui la surnomment l'huile « samu », considèrent qu'elle est l'huile essentielle incontournable pour les problèmes cutanés dès que la peau est lésée, agressée, piquée, mordue ou brûlée.

Le lavandin ou lavandin super

Nom latin : lavandula burnatii

Principaux constituants biochimiques : Esters terpéniques : acétate de linalyle | Monoterpénols : linalol.

Distillation : l'un des avantages du lavandin par rapport aux autres lavandes, c'est son incroyable rendement lors de la distillation. 100 kg de fleurs vont permettre de produire jusqu'à 1,6 litres d'huile essentielle, dont le prix sera alors très avantageux.

Le lavandin est un hybride naturel né de la reproduction entre la lavande officinale et la lavande Aspic. Stérile, le lavandin cultivé doit sa multiplication à la bouture. Le mariage entre les deux lavandes en a fait une espèce robuste, facile et intéressante à cultiver pour son rendement. Le lavandin peut être considéré comme le petit frère de la lavande vraie. Son parfum est en revanche plus camphré et plus acre. On lui prête principalement des propriétés relaxantes. À l'instar de la lavande vraie, le lavandin est traditionnellement conseillé pour apporter détente et relaxation par stimulus olfactif. C'est donc en diffusion dans votre intérieur que vous pouvez l'envisager, en soirée et avant le coucher par exemple. On retrouve également le lavandin associé à la lavande vraie dans les huiles pour massage relaxant. Le duo assure un véritable moment de lâcher-prise et de bien-être. Retenez que le lavandin ne peut être appliqué seul sur la peau et nécessite une dilution dans une huile végétale.
Quand la lavande révèle ses secrets, elle vous ouvre indéniablement la grande porte de l'aromathérapie. Il s'agit d' huiles essentielles parfaites pour vous initier à l'aromathérapie, car vous les trouverez dans beaucoup de préparations. Pour en connaître parfaitement l'usage et éviter les faux pas, demandez conseils à votre pharmacien ou à un conseiller en aromathérapie. Il existe également de nombreux ouvrages qui vous délivreront tous les bons conseils, les modes d'administration des huiles essentielles, les dosages et associations avec les huiles végétales et enfin les contre-indications. Petit rappel : ne manipulez jamais les huiles essentielles sans les connaître et sans prendre toutes les précautions.

Date de mise à jour : vendredi 15 novembre 2019 par Alexandre Autrou